Plaidoyer pour une agriculture urbaine multiforme mais naturelle et durable !

Monsieur Le Président de la République et Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Environnement,

L’agriculture urbaine a une longue tradition dans de nombreuses sociétés, en particulier en Afrique, Asie et en Europe. Plusieurs facteurs expliquent l’intérêt croissant pour le phénomène de l’agriculture urbaine au cours des dernières années : l’urbanisation croissante du monde en développement; les conditions de vie toujours plus difficiles des citadins pauvres; l’Agriculture Conventionnelle toujours plus polluante, les guerres (économiques, politiques, de religion, sociales…) et les catastrophes naturelles, qui perturbent les approvisionnements en provenance des zones rurales; les atteintes au milieu naturel et l’insuffisance des ressources, cause d’aggravation des pénuries alimentaires; la tendance à l’autonomie des communautés; enfin, la reconnaissance de valeurs indépendantes des lois du marché. La plupart des facteurs énoncés ci-dessus ne sont pas nouveaux, mais la répétition des catastrophes et l’aggravation des tendances ont orienté la réflexion vers l’agriculture urbaine en tant que solution possible.

Nous, membres, bénévoles et acteurs de l’association Maison de l’Agriculture Urbaine, pensons que les décideurs, les scientifiques et le public en général devraient prendre conscience des perspectives offertes par l’agriculture urbaine et commencer à dégager la voie et à fournir une assistance à cette activité aux avantages nombreux.

Nous plaidons donc pour une Agriculture Urbaine Multiforme Naturelle et Durable :

L’agriculture urbaine fait partie intégrante de la solution aux problèmes de crises récurrentes mais aussi à la faim dans le monde ainsi qu’aux problèmes de revenu dans une famille (pour les formes d’agriculture urbaine à domicile).

L’agriculture urbaine représente 20% de l’agriculture mondiale mais elle est en constante augmentation ! De l’autre côté, l’Agriculture rurale représente 80% de la production mondiale mais celle familiale est en constante diminution et la qualité de l’Agriculture rurale en constante diminution avec l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et des OGMs.  A l’avenir l’Agriculture Urbaine Multiforme Durable devra répondre aux problèmes de la faim dans le monde surtout dans les zones urbaines et péri-urbaines.

  • L’agriculture urbaine multiforme naturelle et durable peut être un moyen de produire une nourriture locale saine.
  • L’agriculture urbaine multiforme naturelle et durable peut être un moyen de stimuler les économies locales, surtout si elle est associée à des politiques spécifiques axées sur la protection sociale et le bien-être des communautés.
  • De plus, l’agriculture urbaine familiale permet un complément de revenu et d’approvisionnement en nourriture pour la famille.

Mais une agriculture urbaine multiforme sans prise en compte de la biodiversité que sont la nature, le sol, les arbres, les herbes, les animaux et insectes ne pourra être saine à long terme !

L’agriculture urbaine multiforme durable fait donc partie intégrante de la solution aux problèmes d’une nourriture et alimentation qui n’est actuellement pas saine et naturelle.

L’Agriculture urbaine multiforme durable regroupe donc plusieurs formes d’agriculture urbaine comme les formes à domicile et partagées mais aussi les formes professionnelles. Il y a ainsi des formes comme les jardins collectifs, jardins familiaux, les fermes urbaines, l’aquaponie…

Ainsi par exemple l’agriculture urbaine permacole se base sur le concept de la permaculture qui propose une nouvelle façon de vivre et de produire notre nourriture en prenant en compte la biodiversité ! Elle aurait pour premier but de reconnecter les citadins à la terre et à la biodiversité ainsi qu’au respect des hommes ! Mais également d’éveillé les gens aux problèmes d’une Agriculture Conventionnelle peu respectueuse de l’environnement ! Elle a pour vocation la réduction des déchets des citadins (alimentaires essentiellement) mais aussi leur réutilisation au sein de l’Agriculture urbaine permacole (compost, engrais naturels, jus fermentés, décoctions, macérations, infusions et stimulateurs de défense naturelle pour les plantes et aussi les hommes à base d’ extraits de plantes indésirables…).

Elle est un mode d’aménagement de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains qui utilise des principes d’écologie et le savoir traditionnel pour reproduire la diversité, la stabilité, l’autosuffisance et la résilience des écosystèmes naturels. Elle vise à préserver et renforcer les écosystèmes (la nature et les hommes), tout en produisant de l’abondance, tant agricole que culturelle.

La Permaculture est née dans les années 1970 à  l’initiative de deux australiens, Bill Mollison et David Holmgren, qui cherchaient à  mettre en place des systèmes agricoles stables et autogérés, répondant aux besoins des hommes sans occasionner de dégradations à  l’environnement.

Elle se présentait à  l’origine comme un outil pour repenser l’agriculture. Le terme “permaculture” vient de la contraction des mots “permanente” et “agriculture”.

Nous souhaitons mettre l’accent sur le fait que la permaculture n’est pas que la promotion du bio, cela va bien au-delà !

Elle offre un mode de pensée holistique, avant-garde et innovante basée sur des anciennes sagesses écologiques ou agricoles, locales ou importées.

La permaculture vise à  répondre aux besoins fondamentaux des êtres humains (boire, se nourrir, se loger, se chauffer, s’habiller) sans détériorer la planète et sans nuire aux autres espèces. De cette façon, la permaculture peut s’appliquer à  n’importe quel site, quelle que soit sa taille ou sa vocation, qu’il s’agisse d’une exploitation agricole, de son habitation, d’un quartier, d’une ville, etc.

Une base éthique fondamentale

  • Prendre soin de la terre: Prendre soin de l’environnement (eau, air, terre, plantes, animaux, microorganismes, etc.) pour que tous les systèmes vivants puissent continuer à  exister.
  • Prendre soin des hommes: Faire en sorte que chaque être humain ait accès aux ressources nécessaires à  son existence. Encourager la coopération, la solidarité et le partage et préserver ainsi la qualité des liens sociaux et économiques.
  • Redistribuer les surplus: Créer de l’abondance et s’assurer que les ressources limitées de la planète soient distribuées de manière équitable.

Pour en savoir plus sur ce type d’agriculture, cliquez sur le lien ci-contre : La Permaculture

Nous pensons qu’une agriculture rurale multiforme durable couplée à une agriculture urbaine multiforme durable fait partie intégrante de la solution au problème de la faim dans le monde.

L’Agriculture urbaine multiforme durable offre ainsi la possibilité d’un commerce équitable, durable et en accord avec nos écosystèmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s