L’agriculture urbaine partagée

Fête des jardins à ParisPour un collectif de citadins, il existe aussi plusieurs formes d’Agriculture Urbaine qui vous permettra de partager les parcelles de cultures et la production de vos potagers. Ce type de forme vous permettra de réduire le temps d’entretien du potager ou autres types de structures comme les vergers, les ruches, ou encore les poulaillers collectifs. L’Agriculture urbaine partagée est réalisée par les citadins eux même plus dans un optique de développer de nouveaux liens sociaux, de partager les semences, graines, conseils et récoltes mais aussi mutualiser un certain nombre de tâche qui peuvent être long et difficile. Ce type de forme d’Agriculture Urbaine se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures. Ces formes d’agriculture urbaine partagée peuvent être réalisées en plaine terre ou en hors sol sur des toits ou terrasses dans des bacs ou pots voir même des espaces prévu sur les toits.

Voici plusieurs façons pour vous aider partager votre potager et nourriture :

1) Les jardins partagés ou collectifs (de tous types ; potagers, vergers, vigne…)

jardins-492x268Un jardin partagé est un jardin conçu, construit et cultivé collectivement par les habitants d’un quartier ou d’un village.

Un jardin partagé ne se décrète pas, il prend tout son sens parce qu’il répond aux attentes et aux besoins des habitants d’un lieu. Réunis en association ou collectif de citoyens (étudiants, particuliers…), les habitants gèrent le jardin au quotidien et prennent les décisions importantes collectivement. En ce sens chaque projet est unique par son aménagement et son fonctionnement.

Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures, qui figurent dans la Charte des Jardins en Partage. Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, aromatiques, médicinales…, leur donne une saveur particulière et c’est une ressource bien utile en ces temps de crise.

2) Les jardins ouvriers ou familiaux (potagers surtout)

P1050513Les jardins ouvriers (ou jardins associatifs), apparus à la fin du XIXe siècle, sont des parcelles de terrain mises à la disposition des habitants par les municipalités. Ces parcelles, affectées le plus souvent à la culture potagère, furent initialement destinées à améliorer les conditions de vie des ouvriers en leur procurant un équilibre social et une auto-subsistance alimentaire. Les jardins ouvriers prendront dans le langage officiel (pas dans le langage courant) l’appellation de jardins familiaux après la Seconde Guerre mondiale. L’objectif de ce type de jardins est la production vivrière des citadins qui n’ont pas de jardins ou qui sont dans le besoin. Il sert aussi de compléments de sources de revenu pour ceux-ci.

3) Les jardins de pieds d’immeubles (fleuries ou potagers)

Capture d'écran 2014-10-19 13.23.00Les jardins de pieds d’immeubles sont beaucoup plus récent et sont des parcelles remis en cultures en pieds d’immeubles et données aux habitants de ces immeubles. L’objectif de ce type de jardins est de donner aux habitants la fierté d’habiter leur îlots mais aussi de favoriser l’appropriation de l’espace public par les habitants. Ils permettent aussi de favoriser la convivialité et le lien social.

4) Les micro-jardins ou jardins en façades (potagers ou fleuris)

 Ce sont des micro-espaces gagnés sur l’enrobé des trottoirs, pieds de murs… Ce type de jardins est très récent et a pour objectif de donner aux habitants la possibilité d’une contribution à la végétalisation et au fleurissement de la ville mais aussi de favoriser l’appropriation de l’espace public par les habitants. Ce sont notamment les villes qui aident à la mise en place de ce type de jardin.

5) Les bacs jardins (potagers ou fleuris)

Ce sont des bacs en bois ou en plastique mis sur l’espace public notamment sur les trottoirs en façade maison, pieds d’immeubles, pieds de murs… Ce type de jardins est très récent et a pour objectif de favoriser l’appropriation de l’espace public par les habitants mais aussi créer du lien social entre les citadins. Ils ont aussi un objectif de reconnecter les citadins à la terre et de les sensibiliser à une alimentation locale. Il existe plusieurs mouvements qui aident à la mise en place de ce type de jardin comme les Incroyables Comestibles.

6) Les fermes urbaines collectives

urban_farming_01Ce sont de véritable fermes collectives constituées de potagers, vergers, vignes, poulaillers et ruches. L’objectif est de recréer une ferme de campagne à la ville mais qui est ici collective et partagée avec tous les citadins. C’est un mix de toutes les formes présentés ci-dessus mais dans un même lieu. Ce type de forme d’agriculture urbaine est généralement mise en place dans le but d’expérimentation, de sensibilisation et d’animation mais aussi de rapprocher les citadins de l’agriculture en générale. Une salle de conférence est présente sur la ferme afin d’organiser des échanges entre les citadins et les agriculteurs urbains et péri-urbains.

7) Les Incroyables Comestibles 

Originaire d’Angleterre, les Incroyables Comestibles (en anglais : Incredible Edible) sont un mouvement participatif citoyen de bien commun – mondial, autonome, totalement apolitique (au sens partisan du terme) et non marchand – humain, éthique, solidaire, qui reconnait l’unité de la vie et du genre humain, et coresponsable du tout. Il est animé par l’idéal de nourrir l’humanité de façon saine pour l’homme et pour la planète, localement, en suffisance, dans la joie et la dignité de chacun.

Résultat de recherche d'images pour "incroyables comestibles"

Concrètement, il cherche, par la nourriture comme facteur d’unité et de convivialité, à reconnecter les gens entre eux et les reconnecter à la terre nourricière. Par des actions simples et accessibles à toutes et à tous, les Incroyables Comestibles cherchent à promouvoir l’agriculture urbaine participative en invitant les citoyens à planter partout là où c’est possible et à mettre les récoltes en partage.

Les Incroyables Comestibles se présentent comme le mouvement de la co-création joyeuse de l’abondance partagée. Il s’adresse aux « gens ordinaires », simple citoyens du monde, désireux de faire leur part dans la construction d’un nouveau monde, un monde qui prend soin de l’humain, qui prend soin de la planète, et qui veille à la juste et équitable répartition des ressources. Il s’adresse à celles et ceux qui veulent être eux-mêmes/elles-mêmes le changement qu’ils/elles souhaitent voir dans le monde.

Après les Jardins ouvriers (devenus les Jardins familiaux) qui sont apparus à la fin du XIXème siècle dans les Cité-Jardin, et les jardins communautaires qui commencent à fleurir dans les année 60 et 70, on parle des Incroyables Comestibles comme une agriculture urbaine de troisième génération, en mode « open source » (librement accessible à tous). Les plantations comestibles sont directement implantées sur l’espace public ouvert à tous : chacun peut venir participer aux opérations de plantation, chacun peut participer à l’entretien de nos plantations, et chacun peut venir récolter … et ce ne sont pas forcément les mêmes personnes !! Les Incroyables Comestibles ne plantent pas pour eux, mais pour la communauté humaine !

Leurs actions de plantation partagées sont relayées par une pédagogie importante (50 % d’actions de plantation partagée/50 % de pédagogie), et visent à attirer l’attention sur l’importante du manger sain et local et l’enjeu à dynamiser les circuits courts d’alimentation.

En faisant la promotion du concept de ville nourricière, les Incroyables Comestibles cherchent très concrètement à enclencher des dynamiques permettant de mettre les territoires en marche vers l’auto-suffisance alimentaire.

Mouvement de la transition citoyenne des territoires, les Incroyables Comestibles mobilisent des milliers et des milliers de citoyens, par des initiatives engagées dans plus de 500 communes, partout en France. Le mouvement Incredible Edible est présent dans 25 pays dans le monde, sur tous les continents.

L’association Nationale

L’Association nationale « Incredible Edible France – Les Incroyables Comestibles en France » (association sans but lucratif) est la structure nationale de facilitation et d’appui au développement du mouvement participatif citoyen des Incroyables Comestibles en France. Elle assure l’animation et la coordination du réseau, l’appui technique, pédagogique et financier au développement du mouvement, assure sa communication et sa représentation, ainsi que la protection de la marque en France.

Les Incroyables Comestibles souhaitent agir à trois niveaux.

  1. La communauté humaine locale, la participation et le partage dans une logique de transition écologique et citoyenne des territoires, de lien social, de solidarité, d’intergénérationalité, d’engagement et de coresponsabilité du tout.
  2. L’éducation et la pédagogie : au lien à la terre nourricière, au respect des systèmes naturels, des sols, des cycles du vivant (agro-écologie, permaculture, biodynamie, agro-foresterie), à la semence saine, libre et bio reproductible, à la nourriture saine et locale, à la résilience et à la citoyenneté alimentaire, à l’autosuffisance alimentaire, etc
  3. La redynamisation citoyenne de l’économie des territoires par le développement des circuits-courts de production, de transformation et de distribution et de consommation et la mise en convergence des actions visant à transformer les systèmes alimentaires locaux en écosystèmes nourriciers résilients.

Pour accomplir son objet, l’association propose différents types de missions à conduire et d’action à mettre en œuvre :

  • Sensibiliser et mobiliser les populations locales et les acteurs locaux sur le thème de la nourriture locale, de l’agriculture urbaine, des circuits-courts de production, de transformation et de consommation, de l’autosuffisance alimentaire des territoires par la participation citoyenne, de l’agro-écologie, de la permaculture.
  • Favoriser l’émergence et accompagner le développement de groupes et de projet locaux « incroyables comestibles »  liés à la mise en place d’espace de nourriture à partager, et de toutes autres actions en découlant.
  • Assurer l’animation et la coordination régionale et nationale des initiatives locales.
  • Capitaliser et promouvoir les initiatives innovantes en matière d’agriculture locale et de nourriture à partager.
  • Impulser de nouvelles pratiques, être le catalyseur et le facilitateur de nouvelles coopérations entre la population et les acteurs locaux, publics, économiques et associatifs, et contribuer ainsi à la réhabilitation et au renforcement du lien social et de la solidarité autour de la thématique de la nourriture locale.
  • Mettre en place la démarche labélisée « villes et villages comestibles de France – Territoires citoyens d’autosuffisance alimentaire » visant à développer des ressources, donner de la visibilité et accompagner les territoires qui se mettent en marche vers l’autosuffisance alimentaire.
  • Proposer ou relayer des formations ou animations facilitant la coopération de citoyens, d’élus, d’entrepreneurs… pour qu’ils mettent en place des modèles de société viables pour l’avenir, respectueux de chaque être humain et de la nature, sur leur territoire.
  • Réaliser et diffuser des ouvrages, des revues, des montages vidéo, des outils de communication et tous autres supports permettant de relayer les messages et le projet de l’association.
  • S’associer aux autres acteurs porteurs de valeurs similaires pour optimiser et catalyser les forces créatrices actives à la construction d’un nouveau projet de société et d’humanité.

Les Incroyables Comestibles ont même écrit une charte ! Pour télécharger la Charte Fondamentale des IC, cliquez sur l’image ci-dessous.

Pour en savoir plus sur les incroyables comestibles, cliquez sur l’image ci-dessous :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s